ÉCRITURE, PLUME OU CLAVIER ? MONACO PEN !!!

ÉCRITURE, PLUME OU CLAVIER ?

 – LES DEUX MON PRÉSIDENT

Ecriture, plume ou clavier ?

Mireille Grazzi Secrétaire Générale 

Jean-Yves Girodon Président

PEN CLUB MONACO

Écriture, plume ou clavier ?

Pourquoi le OU et pourquoi pas le ET ?

Puisque les deux sont de convenables conjonctions de coordination.

Entre écriture, plume ou clavier ? n’est t il pas temps d’accorder nos actions entre le SOI – la plume et le MONDE – le clavier ? Peu importe la main pourvu que règne BONHEUR du lecteur et du créateur dans une communion d’ émotions donc de communication avec « les autres ailleurs qu’en enfer ». Avons nous oublié la machine à écrire de « Misery » (Stephen King) ? Si elle avait été reliée au monde comme un clavier d’ ordinateur, Paul Sheldon n’aurait jamais boité à vie. Écriture, plume ou clavier ? Comment aérer son égo pour le partager avec la planète et voyager dans le cœur des internautes plutôt que de claudiquer tout seul cloué à sa plume rien que pour soi ? Tôt ou tard il faudra en passer par la publication et la « machine à rester » parce que c’est le but qu’on le veuille ou non.  Écriture, plume ou clavier ? Peu importe. ÉCRIRE POUR ÊTRE LU: OUI OU NON ? entre syndrome de Stockholm et syndrome de Clérembault « version tout le monde », choisissez.

Monaco Ecriture, plume ou clavier

Between writing ? pen or keyboard, isn’ t it time to give our actions between the SELF-pen and the keyboard-WORLD. Regardless hand provided HAPPINESS reigns in the player and the designer relation in a communion of emotions, so communication with « others elsewhere in hell. » Have we forgotten the typewriter « Misery » (Stephen King)? If it had been connected to the world as a computer keyboard, Paul Sheldon would never limped to life. How to ventilate his ego to share with the world and travel to the heart of Internet users rather than hobble lonely nailed to his pen ? Sooner or later it will go through the publication andto the  « stay machine » because that is the goal we want it or not. Writing, pen or keyboard? Whatever. WRITE TO BE READ: YES OR NO? between Stockholm syndrome and syndrome Clérembault Version, everyone choose.

ÉCRITURE, PLUME OU CLAVIER ?

– UN PAMPHLET  MON PRÉSIDENT

Écriture, plume ou clavier ?  ou Excellence du Contenu

Option « caméra au stylo » ?

Ecriture, plume ou clavier à Monaco

Élue au Conseil Communal depuis 2007.
FRANÇOISE GAMERDINGER
Chevalier de l’Ordre de Saint-Charles.
Chevalier de l’Ordre du Mérite Culturel

Délégations: Médiathèque de Monaco – École supérieure d’Arts Plastiques – Pavillon Bosio – Service de Gestion des Personnels

Afin que nul ne zappe, pour que nous retenions nos lecteurs, pour qu’ils nous sortent de nos entrailles, pour qu’ils nous critiquent, pour qu’ils nous révèlent, pour qu’ils nous redonnent vie, une autre et encore une autre… et tout çà afin que nul ne meure. Écriture, plume ou clavier ? N’est il pas que les paroles s’envolent et que les écrits restent et particulièrement dans les abysses du web où rien ni personne ne peuvent être effacés ? Alors voyageons dans l’air du temps, respirons le changement éternel, plume à main droite ( cerveau gauche ) & clavier à main gauche ( cerveau droit ) et volons des heures à la vie, à l’espace et au temps mais toujours en respect de la langue française pour ne laisser avec notre clavier génétique, que des traces lettrées depuis les salons privés jusqu’aux scènes des Prix remis en passant par les synapses du NET et le vortex de son cortex.

Marie Chantal

Ecriture, plume ou clavier ? un roman !

So no one zaps, we hold to our readers, for they leave us to our insides. for they criticize us, they reveal our soul, for they bring us to life, another and another … and all that stuff so no one dies. Writing, pen or keyboard? Is it not that the words fly and writings remain, particularly in the depths of the web where anyone or anything can not be deleted ? Then let us travel in the air time, breathe the eternal of change, right hand to pen (left brain) & keyboard on the left hand (right brain) and stealing hours to the life, space and time but with our genetic keyboard, still respect of the French language, leaving only traces lettered from private rooms to the scenes of Awards given through the synapses of the NET and the vortex of its cortex.

Marie Chantal


Laisser un commentaire