LE DISCERNEMENT DU « CERVEAU BIEN FAIT »

LE DISCERNEMENT SOUS LES FEUX DE LA RAMPE

Ce que je voudrais partager sous l’égide du Web en ce Dimanche 26 Avril est ma conviction qu’il y en amont de tous nos choix une aptitude que nous devons vraiment sauvegarder: celle du discernement. Si on s’imagine pouvoir apprécier un film le né collé sur l’écran de sa télévision c’est que l’on est réellement décalé du dedans au dehors. En effet on ne pourra y voir fourmiller que des millions de pixels comme des armées de sauterelles qui nous grimpent au visage… ce qui pourrait nous affoler si on nous a bouchés les oreilles et qu’on nous retire le bandeau sans nous prévenir que nous sommes dans le cadre d’une expérience en sciences comportementales. Si on recule à la bonne distance et que l’on s’assoit tranquillement dans un bon fauteuil ce sera un moment délicieux même passé en compagnie d’ Hannibal Lecter car le discernement de l’image de notre film nous révèlera la réalité de notre contexte et situation personnelle . Donc ce que je partage avec vous aujourd’hui est que dès que je sens les pulsations cardiaques s’accélérer face à une situation encore non identifiée: je prend du recul pour actualiser mon discernement .

DISCERNMENT IN THE SPOTLIGHT

What I would like to share under the Web in Sunday, April 26th is my belief that there ahead of all our choices ability that we really need to save: that discernment. If we imagine to enjoy a movie born glued to the screen of our television is that we are actually shifted from inside to outside. Indeed we will see swarming millions of pixels as the armies of locusts climbing in our face … what could frighten us if our ears are plugged and that we remove the blindfold without telling us that we are part of an experiment in behavioral sciences. If we go back to the good and the distance you sit quietly in a comfortable chair that will be a delicious moment spent even with Hannibal Lecter for the discernment of the image of our film will reveal the reality of our environment and personal situation. So what I am sharing with you today is that as soon as I feel the heartbeat accelerate in a situation yet unidentified: I take a step back to update my discernment.

La digue du discernement

LA DIGUE DU DISCERNEMENT

LE FACTEUR TEMPS DU DISCERNEMENT

Mon discernement ( émotions à droite et calcul à gauche ) a mis parfois jusqu’à un an pour identifier la catégorie dans laquelle la chamade de mon cœur battait en direction de l’angoisse ou de la peur d’une situation bien précise. Il  m’a fallut parfois prendre le large car le recul ne suffisait pas pour éclairer mon discernement sur le choix à faire: trancher !!! Parfois le temps du discernement se scandait par épisodes alternatifs entre des petites prises de recul et grandes prises de larges. Parfois aussi j’ai agi très vite au risque de n’avoir pas assez reculé pour éclairer mon discernement mais en revanche je n’ai pas laissé le temps à mes émotions nocives d’empoisonner mon socle biologique. Mon discernement m’a fait choisir de trancher ipso facto pour la survie de mon équilibre biologique sur le moment et donc de ma santé et de ma vie.

THE TIME FACTOR OF DISCERNMENT

My understanding (emotions right and calculating left) has sometimes up to a year to identify the category in which pounding of my heart was toward anxiety or fear of a specific situation. It took me sometimes take off because the decline was not sufficient to enlighten my judgment on the choice: decide !!! Sometimes the time of discernment chanted alternating episodes between small and large taken back taken large. Sometimes I acted very quickly at the risk of not having enough down to light my discernment but instead I have not left time my emotions harmful to poison my biological base. I chose my discernment to decide ipso facto to the survival of my biological balance at the time and therefore my health and my life.

Le discernement depuis le toit du Musée Océanographique de Monaco 

DISCERNEMENT DIPLOMATIQUE ET SON OPPOSÉ:

L’INSTINCT: ÉMINENCE GRISE DU DISCERNEMENT

Ce qui me semble essentiel pour vivre heureux est de rechercher sans relâche le discernement empathique de soi même. Ne jamais se croire fort. Tant que je n’ai pas su dans quelle fragilité ma vie allait se dérouler face à tous états de dangerosité qui allaient être mis sur ma route, choisie par moi ou par mon destin, j’ai navigué  à vue dans un bonheur immature par définition: « Si jeunesse savait et vieillesse pouvait ». Du jour où j’ai entrevu la partie visible de l’iceberg qu’était notre néocortex et avec quelle infirmité on osait s’en approcher au quotidien, j’ai vraiment eu pitié de moi. J’ai eu peur de tout, prise d’angoisse aussi et je suis partie en actions dans l’aventure humaine sous tous ses angles: études, arts, sports, maladie mentale, maladie génétique, maladie du discernement… C’est à ce moment là que j’ai ressenti de l’empathie pour les autres, de l’amour et l’envie d’intervenir à mon niveau dans différents dispositifs d’aide sociale (et pas socialistes).

INSTINCT: GREY EMINENCE OF DISCERNMENT

What seems to me essential to live happily is to seek tirelessly empathic discernment itself. Never believe strong. As long as I did not know how fragile my life would unfold face all dangerous conditions that would be on my way, chosen by me or by my fate, I sailed in custody in an immature happiness by definition « If youth knew and could age. » From the day I glimpsed the visible part of the iceberg was our neocortex and how infirmity one dared to approach every day, I really felt sorry for me. I was afraid of everything, also taking anxiety and I share in part in the human adventure in all its aspects: education, arts, sports, mental illness, genetic disease, discernment disease … It is at that time I felt empathy for others, love and the desire to intervene at my level in different social assistance schemes (not socialist).

Le discernement de soi

LE DISCERNEMENT DE L’INSTANT

L’ŒUVRE DU DISCERNEMENT: CHARITÉ BIEN ORDONNÉE COMMENCE PAR SOI MÊME

Aide toi, le ciel t’aidera et alors tu pourras prétendre aider les autres. Mais si je n’éprouve rien pour moi même ou seulement des sentiments négatifs comment puis je déployer de bons sentiments sur les autres ? L’empathie marcherait pour les autres et jamais pour moi alors ? Je choisi de ne pas y croire. Le discernement de soi même avant de prétendre discerner les autres me semble être l’hygiène fondamentale de la relation aux autres. Le discernement de ce qui est réellement inscrit sur la borne à côté de laquelle je suis en train de prendre du recul assise par terre sur une pierre pour prendre un peu de repos parfois mais aussi pour relire la carte, me semble crucial afin reprendre la route du monde un moment plus tard et dans une direction éclairée. Pour autant je relève mon menton du microscope chaque jour car mon discernement microscopique et humainement scientifique ne vit et n’a de sens que pour Le Discernement Panoramique.

WORK OF DISCERNMENT: CHARITY BEGINS WELL-ORDERED BY YOURSELF

Help yourself, heaven help you, and then you can claim to help others. But if I feel anything for myself or only negative feelings how can I deploy good feelings on others ? Empathy would work for others and never for me ? I chose not to believe it. Discernment itself before claiming discern the other seems to be the fundamental healthy relationships with others. Discerning what is actually written on the terminal next to which I am taking back sitting on the ground on a stone to take a rest sometimes but to read the map, seems crucial to hit the road the world a moment later and enlightened leadership. So far I report my chin of microscope every day because my microscopic discernment and humanly scientific only lives for THE Panoramic Discernment.

Marie Chantal

Discernement du monde

LE DISCERNEMENT DU PASSAGE

PAR DES TRACES

LAISSER DES TRACES EXEMPLAIRES

« LES TRACES D’UNE GRÂCE »

120 X 120 OIL ON CANVAS

Exposition Société Générale Monte Carlo 2012

(Vendue)


Laisser un commentaire