« CERVEAU BIEN FAIT » ACTIONS – OMISSIONS

UN CERVEAU BIEN FAIT PAR ACTIONS

Comme à chaque fois que je m’avance à partager avec vous des expériences de la vie qui m’ont conduite à divers choix, je mentionne qu’il n’est ni question de conseils, ni question de leçon et encore moins d’avis ou de coaching. Si demain il advenait que je me présente à un concours en psycho-physiologie dont le sujet serait: « Donnez la définition d’un CERVEAU BIEN FAIT selon vous », je ferais appel à des connaissances bien plus approfondies qu’ici et maintenant mais ce serait en adéquation totale avec le résumé philosophique que je vais en faire par épisodes pendant le mois d’Avril 2015, chaque Dimanche au moment où je le peux. Deuxièmement, tous les termes qui tenteront de définir ce qu’est un « cerveau bien fait » selon l’expression commune et selon moi, seront issus d’actions et de faits inhérents au commun des mortels dans des situations vécues par monsieur et madame Toulemonde.

NB: Un cerveau bien fait: Un CBF.

CERVEAU

« LEVERAGE » OIL ON CANVAS

95 X 130 – 5000 Euros

A BRAIN WELL BUILT


Because every time I walk to share with you the experiences of life that led me to various choices, I mention that it is not question of advice or questions lesson, let alone notice or coaching. If tomorrow it happened that I appear in a contest psychophysiology whose subject is « Give the definition of a brain well as you, » I would appeal to more knowledge here and now but it would be fully in line with the summary that I will make with episodes during the month of April 2015, every Sunday when I can.
Second, all the terms that try to define what a « brain well done » according to the common phrase and I think will come of actions and facts of the common people in situations experienced by Mr and Mrs Toulemonde .

NB Légende UN CERVEAU BIEN FAIT: « CBF »

1) De la curiosité de soi même.

Un Cerveau bien fait est celui de quelqu’un qui n’admet pas seulement comme « on admet que » en mathématique. C’est le cerveau de quelqu’un qui expérimente sans cesse par nature plus que par conviction.  Un Cerveau bienfait carbure au « pourquoi » de la vie, ce formidable moteur qui mérite le détour dans des situations qui se révèlent  être des étapes de notre vie, scandant un avant et un après, qu’il soient extraordinaires ou pitoyablement banals. Je fais référence à cette envie de « comprendre pendant » sans pour autant réfléchir sans cesse dans un dédale personnel de constructions mentales, qui n’ont comme but invalide que de s’arranger soi même pour mieux se convaincre à gauche du néocortex, alors que tout le côté droit est en train d’ hurler en silence. Je fais référence à cette envie permanente qui nous maintient en vie de comprendre ce que je vis et comment j’ai fait pour réussir un tel projet et comment j’ai fait pour en être là et sans subir la dictature du faut « décorticoeur » qu’est le cerveau gauche. S’en référer aux actions, aux faits, aux résultats qui nous ont conduit là. Refaire le chemin pour les réussites comme pour les échec avec un tonne d’humilité dans les deux cas. C’est selon moi de cette cruciale qualité qu’un cerveau au fil des années devient « quelqu’un de bien »: Que tout aille bien ou mal, régulièrement comme un décrassage mental sans concession, se demander « pourquoi », en toute humilité.

NB A brain well: A « CBF »

1) From the self-same curiosity.

A CBF is that of someone who not only admits as « one admits that » in mathematics. It is the brain of someone who is constantly experimenting more by nature than by conviction. A CBF carbide with « why » of life, this great engine that is worth trying in situations that appear to be stages of our lives, chanting a before and after, that are extraordinary or pitifully banal. I refer to this desire to « figure for » without thinking constantly in a maze of personal constructs, which have the intent unconscious to arrange itself to better convince the left of the neocortex, which then while the right side is in the process of screaming in silence. I refer to this constant desire that keeps us alive to understand what I live and how I made such a project to succeed and how I have done to be there and without suffering the dictatorship of need « décorticoeur » which is the left brain. Will refer to actions, facts, results that led us there. Redo the path to success as for the failure with a ton of humility in both cases. It is my opinion that crucial quality that a brain over time becomes « a good person » May all go well or badly regularly as a mental slagging uncompromising, ask « why, in all humility.

2) De l’humilité pour

ne rien se pardonner

Un CBF est celui de quelqu’un qui n’a pas honte de cerner ses actions faibles pour mieux les dépasser et surtout d’utiliser tous les pinceaux possibles pour en faire le portrait robot. Un cerveau bien fait se demande comment « puis je capturer le voyou qui dévaste un quartier de ma ville, si je ne suis pas capable de l’identifier il va continuer de me piller ». Le cerveau bien fait se dit: » il va me positionner dans le rouage de situations de pertes répétitives qui si elles ne sont pas de l’ordre de la gratification, il est préférable de mettre un bâton dans la roue, arrêtons les frais de la mauvaise piste » !!! Sinon ce quartier va brûler et on finit par le payer de sa santé. Le Cerveau bien fait est celui de quelqu’un qui ne maquille pas le crime, qui ne met pas de fond de teint sur un bleu mais plutôt le doigt dessus tout en actualisant le mode d’emploi de sa vie pour ne plus se retrouver dans le même champ de tir !!!

2) From the humility

to not forgive anything

A CBF is that of someone who is not ashamed to identify its weak actions to better overcome and especially to use all possible brushes to make the robot portrait. How can I capture the rogue that devastates a neighborhood in my town, so I’m not able to identify it will continue to plunder me. It will position myself in the cog recurrent losses of situations if they are not in the order of gratification, it is best to put a stick, « Stop the cost of the wrong track if this neighborhood !!! and will burn because we end up paying for his health. the CBF is that of someone who does not make up the crime, which does not put pink blush on a skin blue but put the finger on it. Able to update the operating job of his life to not end up in the same range !!!

CERVEAU AVEUGLE

« BLIND » OIL ON CANVAS

90 X 130 – 5000 Euros

UN CERVEAU BIEN FAIT

PAR OMISSIONS

3) De la suffisance reposante

quand tout s’agite autour de nous

Un CBF ne craint pas l’adversité, il sort du viseur et c’est lui qui regarde. Même si tous ses sens ressentent une atmosphère d’affrontement, il y baigne en voyeur et retient en mémoire à son insu, bien sagement et inconsciemment du côté droit ce qu’il y a en face et qui fait défaut chez lui. Tôt ou tard cela lui servira car là où les autres voient adversité lui n’y voit que différence, une sorte d’opportunité de nouvelles méthodes à découvrir et à conserver consciencieusement pour le jeu de la vie qui nous sort des nouvelles cartes à la seconde !!! Merci la leçon de vie, ça ne se reproduira plus ou bien oui je recommencerai c’était trop bon. En tous cas, la prochaine fois je m’adapterai en me servant de ces nouveaux outils mais comme je suis une handicapée du malheur et très atteinte de suffisance aigüe, je ne m’en servirai pas pour honorer la rivalité mais la surprise du jour afin de m’y adapter au mieux .

3) From the relaxing sufficiency

when everything stirs around us

A CBF does not fear adversity, he goes out of sight and he is looking. Although all senses feel a climate of confrontation, there bathed in voyeur and retains in memory unwittingly quietly and unconsciously on right brain that there is on the opposite and that is lacking at home. Sooner or later this will serve as him where others see adversity there he sees that difference, a kind opportunity to discover new methods and keep conscientiously for the game of life that takes us out of the new targets to the second !!! Thank you the lesson of life, it will not happen again, or so I’ll start it was too good. Anyway, next time I will adapt myself serving these new tools but as I am disabled of affliction and achieving by acute sufficiency, I will not serve me to honor the rivalry but the surprise to me adapt at best

ALLEZ UN PETIT CLICK POUR PRENDRE DE L’ALTITUDE AVEC DES SCIENCES IMMATURES

CONTACT: mariechantalrbg@gmail.com

à suivre chaque Dimanche d’Avril 2015


Laisser un commentaire